Ahmadinejad: le Qatar a payé des millions pour libérer des Gardiens de la révolution prisonniers en Syrie

L’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré : «L’ancien émir du Qatar, Hamad ben Khalifa Al Thani payait 57 millions de dollars pour libérer 57 membres des Gardiens de la révolution capturés par un groupe armé en Syrien, en expliquant qu’un bus des Gardiens de la révolution en Syrie était sur le chemin vers le sanctuaire de Sayyida Zeinab au sud de Damas, mais le chauffeur les a délibérément conduits à une embuscade d’un groupe d’opposition armé (il n’a pas précisé le nom du groupe), qui a capturé tous les membres des Gardiens.

Ahmadinejad a poursuivi, dans un discours prononcé devant un groupe de ses partisans dans le port de Deyr dans la province de Bushehr, dans le sud de l’Iran, que cette affaire a eu lieu au début de la crise syrienne en 2012, en soulignant que «l’Iran et le régime syrien n’ont pas pu réussir à libérer les Gardiens de la Révolution  prisonniers. Cela avait suscité une grande inquiétude chez les responsables iraniens de peur de les décapiter et de les publier en vidéos». Il a par la suite expliqué que « le Qatar était sollicité pour jouer le rôle d’un médiateur », en affirmant que « le Qatar a pu, après une période d’intervention, de les libérer ».

L’ancien président iranien a précisé qu’il avait reçu un appel de l’ancien émir du Qatar dans lequel il a indiqué : «J’ai trouvé un moyen de contacter les preneurs d’otages, et ils ont dit que nous voulions un million de dollars pour libérer chaque personne, soit 57 millions de dollars, c’est-à-dire beaucoup d’argent », en affirmant qu’il demandait à l’ancien émir du Qatar Hamad ben Khalifa Al Thani de payer le montant qui sera remboursé plus tard par l’Iran, en ajoutant que l’émir du Qatar avait payé le montant et tous les prisonniers ont été libérés.

L’ancien président iranien a déclaré qu’après cet incident, il avait envoyé le ministre iranien des Affaires étrangères au Qatar avec un chèque de 57 millions de dollars. Mais ce dernier, après son retour du Qatar, a rapporté : «Quand j’y suis allé, j’ai transmis mes salutations et un message de remerciement, et j’ai mis le chèque d’un montant de 57 millions de dollars sur la table, mais l’émir de Qatar a immédiatement rendu le chèque à ce moment-là et a dit: «Je l’ai fait gratuitement pour mes frères. Transmets mes salutations à Ahmadinejad et informe-lui que je l’ai fait pour l’amitié des deux peuples et pour mes frères».

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA