Armés de couteaux, les partisans du «Hezbollah» attaquent les manifestants à Beyrouth

Des partisans des milices du «Hezbollah» libanais ont attaqué aujourd’hui, vendredi, un groupe de manifestants qui avait organisé des manifestations dans la capitale libanaise, Beyrouth.

Les affrontements ont été déclenchés lorsqu’un jeune partisan du Hezbollah a attaqué au couteau l’un des manifestants bloquant l’une des routes principales. En effet, des affrontements et des confrontations ont éclaté entre les partisans du parti et les manifestants.

Des centaines de Libanais ont organisé des manifestations dans différents endroits dans la capitale Beyrouth et dans d’autres villes du pays, pour protester contre la situation économique difficile.

Les manifestants ont également bloqué certaines routes principales et ont brûlé des pneus dans certaines régions, avant que l’affaire n’évolue vers des confrontations et des affrontements.

Beyrouth, sur la route du sud et la Bekaa ont enregistré depuis midi des manifestations étendues. Certaines routes principales sont encore bloquées. Si les forces de sécurité réussissaient à ouvrir une route, les manifestants se sont précipités pour bloquer une autre.

Il convient de rappeler que les manifestations se sont déclenchées de nouveau au Liban depuis mardi dernier, après que le taux de change du dollar a atteint un niveau sans précédent pour s’élever à dix mille livres libanaises. Cela a causé l’augmentation des prix des produits alimentaires.

All publishing rights and copyrights reserved to MENA Research and Study Center