Davutoğlu accuse Erdogan de faire de la Turquie un État autoritaire

L’ancien Premier ministre turc et président du Parti du futur de l’opposition, Ahmet Davutoğlu, a de nouveau attaqué, aujourd’hui lundi, le président Recep Tayyip Erdogan, en considérant que les décisions prises après le coup d’État raté de 2016 ont poussé le pays vers plus de tyrannie.

Les médias grecs ont rapporté selon Davutoğlu que l’approche suivie par «Erdogan» éloigne la Turquie du modèle européen de la démocratie et de la gouvernance.

En ce qui concerne les pourparlers exploratoires avec la Grèce, le chef du Parti du futur a indiqué : « Nous ne pouvons pas espérer de trouver une solution. Les problèmes de la mer Égée continueront à exister et les pourparlers devront se poursuivre ».

Il est à rappeler que « Davutoğlu» a attaqué il y a quelques jours le président turc et son gouvernement, en le tenant pour responsable de l’environnement des interdictions et du climat de peur en Turquie ».

Davutoğlu a ajouté : «ils ont semé la peur, puis ils ont parlé du plan de travail pour les droits de l’Homme, j’ai déjà partagé avec l’opinion publique comment devrait être le plan de travail des droits de l’Homme».

Il a également qualifié le plan d’Erdogan de manœuvre du gouvernement pour changer l’actualité quotidienne. « Le gouvernement doit être clair dans la détermination de la Constitution civile que nous discutons », a-t-il poursuivi. « Nous nous opposons fondamentalement à la Constitution du 12 septembre (la Constitution actuelle). Cependant, si vous dites que vous ne reconnaissez pas la Constitution actuelle, il faudrait qu’ils déterminent d’abord quels sont les éléments de la Constitution civile. Et il est important de ne pas détourner l’attention des gens par d’autres agendas », a-t-il conclu.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA