Des avertissements : le Liban vers une guerre civile et la solution à la crise est hors de portée

Des médias américains ont mis en garde que le Liban s’acheminerait vers un scénario de guerre civile, en indiquant que certains paysages venant de la scène libanaise menacent que le pays se dirige vers un virage très dangereux.

Les rapports ont estimé également que le seul moyen d’éviter ces scénarios est de former un nouveau gouvernement, selon une solution politique susceptible d’éviter au pays de chuter dans l’abîme, en soulignant en même temps que le mauvais bilan de la classe politique libanaise ne montre pas que le pays est sur le point de former ce gouvernement, malgré tout ce que le Liban traverse depuis des mois, selon CNN.

Il est à évoquer que la polémique entre le président de la République libanaise, «Michel Aoun», et le premier ministre désigné, «Saad Hariri», s’est intensifiée ces derniers jours, après que «Aoun» a appelé à la démission de «Hariri » s’il n’est pas capable de former le gouvernement, tandis que « Hariri » a annoncé qu’ : «Il appellera à de nouvelles élections présidentielles si le président «Aoun» continuera sur sa position refusant la formation gouvernementale qui lui est présentée.

En outre, les rapports ont affirmé que le Liban se dirige vers un avenir incertain et que les scènes de violence quotidiennes indiquent que l’avenir est pire que le présent au milieu de l’échec de la classe politique dirigeante de trouver des solutions efficaces à la crise libanaise grandissante.

Il convient par ailleurs de rappeler que ces derniers jours ont enregistré un effondrement sans précédent de la valeur de la livre libanaise par rapport au dollar qui atteignait 15.000 livres libanaises pour un seul dollar, tandis que les données de la Banque mondiale ont montré que plus de 50% des Libanais vivent actuellement en dessous du seuil de pauvreté.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA