Des enquêtes américaines autour d’un soutien du Qatar aux Gardiens de la révolution iraniens

Des sources américaines bien informées ont révélé que le Département d’État américain a commencé à enquêter sur des informations des services de renseignements israéliens accusant le gouvernement qatari de financer les Gardiens de la révolution iraniens, en indiquant que ces informations avait été rapportées le mois dernier par l’ancien président israélien, Reuven Rivlin, lors d’une rencontre avec le président américain, Joe Biden.

Les sources ont également indiqué que ces informations suscitaient des inquiétudes au sein de la Maison-Blanche, notamment que les Gardiens de la Révolution sont classés sur la liste des terroristes par les États-Unis et d’autres pays, en affirmant que l’administration américaine se renseigne sur la véracité de ces informations.

Il convient de rappeler que le Qatar a établi des relations privilégiées avec le régime iranien au cours des deux dernières décennies. Cela a d’ailleurs impacté ses relations avec le monde arabe, surtout que de nombreux pays arabes accusent l’Iran de la responsabilité d’être derrière des crises par lesquelles traversent ces pays au niveau sécuritaire et le soutien des milices.

Pendant ce temps, le journal Washington Examiner a rapporté selon un porte-parole du Département d’État américain affirmant que l’administration américaine avait reçu ces informations, en ajoutant que le Département d’État américain mène une enquête concernant ces allégations.

L’intervenant a également affirmé ce qu’a été révélé par les sources disant que les données étaient reçues par le Département d’État américain par Israël. Elles comprenaient des affirmations autour du financement par Qatar aux Gardiens de la révolution iraniens et de ses opérations.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA