Descente de police allemande dans les bureaux d’Ansaar International à Düsseldorf pour financement du terrorisme

Le ministre allemand de l’Intérieur a interdit aujourd’hui un groupe islamiste basé à Düsseldorf pour avoir fait des dons en espèces à des groupes terroristes connus à l’étranger.

Dans un Tweet mercredi, le porte-parole du ministère, Steve Alter, a indiqué qu’Ansaar International et ses filières avaient été interdites pour «financement du terrorisme mondial à travers des dons».

Il a rapporté selon le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer ses propos : «Si vous voulez combattre le terrorisme, vous devez assécher ses ressources financières».

En effet, la police a effectué une descente dans des bureaux de l’organisation dans 10 États différents dans le cadre du plan d’actions mercredi matin. La moitié environ des 90 personnes détenues étaient basées en Rhénanie-Du-Nord-Westphalie, l’État de Düsseldorf.

Fondée par le rappeur allemand converti à l’Islam, Joel Kayser, Ansaar International indique sur son site web qu’elle est une organisation humanitaire dont ses activités couvrent la Syrie, la Somalie, les Territoires palestiniens et l’Afghanistan.

L’organisation prétend avoir financé des projets de construction d’hôpitaux et d’orphelinats pour les victimes musulmanes et chrétiennes de Boko Haram en Afrique et dans la ville syrienne d’Alep ravagée par la guerre.

Ansaar International est une organisation avec référence religieuse extrémiste accusée par le ministère de l’Intérieur de «répandre la pensée salafiste et de financer le terrorisme dans le monde sous couvert des aides humanitaires».

En 2019, la police effectuait une descente dans des bureaux appartenant à Ansaar ainsi qu’à une autre organisation à but non lucratif, WorldWide Resistance-Help, soupçonnée de financer le mouvement palestinien de résistance Hamas, classé groupe terroriste par l’Union européenne.

Source: Euronews