Devant la Chambre des Lords britannique, le grand mufti de l’Egypte : Rejoindre les Frères musulmans est «religieusement prohibé»

Le grand mufti d’Égypte, Shawki Allam, a émis une nouvelle fatwa en relation avec les Frères musulmans, considérant que le fait de rejoindre les Frères musulmans est «religieusement prohibé», parce qu’il s’agit d’une organisation terroriste exploitant des slogans religieux et déforme les textes sacrés afin d’atteindre ses objectifs, d’autant plus qu’elle cible les innocents, et œuvre pour détruire les pays au profit de son propre agenda, selon ses propos.

Allam a indiqué lors d’une rencontre avec la Chambre des Lords britannique, via l’application « Zoom », que Dar al-Ifta a pressenti le danger des fatwas du terrorisme et a pris un ensemble de mesures pour faire face au mécanisme de propagande des organisations terroristes, y compris  Daesh, et ce en créant un observatoire pour contrôler les fatwas extrémistes accusant les gens d’athéisme, et pour répondre à ces fatwas et les réfuter en adoptant une approche scientifique claire. Il s’agit de même de créer un centre de formation spécialisé dans les méthodes de traitement et d’aborder les fatwas extrémistes.

Il a par ailleurs affirmé, selon Sky News, que les Frères musulmans n’est ni un groupe de plaidoyer ni un groupe scientifique, mais plutôt un groupe terroriste s’activant à déstabiliser la sécurité et la stabilité dans tous les pays où ils sont installés, ainsi que son message et son objectif terroristes n’ont aucun rapport avec l’Islam. Il a encore ajouté que Dar Al-Ifta s’est penchée à étudier ce groupe à travers ses diverses références, et elle a prouvé sans aucun doute que l’idéologie des Frères musulmans est fondée sur la violence et le terrorisme.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA