L’Égypte fixe ses conditions pour rétablir toutes les relations avec la Turquie

L’Égypte a déterminé les conditions pour rétablir toutes les relations entre la Turquie et l’Égypte, en confirmant l’existence des contacts diplomatiques entre les deux pays.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shoukri a indiqué, selon le journal officiel Akhbar el-Yom: «Si nous constatons qu’il y a un changement dans la politique, l’approche et les objectifs turcs pour correspondre aux politiques égyptiennes et pour rétablir les relations normales au profit de la région, cela pourrait être un terrain d’entente pour faire revenir la situation à la normale».

«Choukri» a ajouté lors de la réunion de la commission des relations étrangères au Parlement qu’« il n’y a pas de relations en dehors des voies diplomatiques normales ». Choukri a de même affirmé la volonté de l’Egypte de poursuivre les relations étroites entre les peuples égyptien et turc, en indiquant que les positions politiques décrites comme étant négatives de la part des politiciens turcs ne reflètent pas la relation entre les deux peuples».

Les déclarations de Shoukri interviennent après qu’Ankara a annoncé vendredi la reprise des «contacts diplomatiques» avec le Caire pour la première fois depuis la rupture de leurs relations en 2013. Cela met un terme à une crise qui durait une décennie.

Depuis des semaines, Ankara fait des déclarations pour calmer la situation et dans le but de rétablir ses relations avec le Caire, qui se sont fortement détériorées après le renversement du président Mohamed Morsi.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA