Les Verts progressent et l’extrême-droite en recul : Les sociaux-démocrates remportent les élections allemandes

Le Parti social-démocrate allemand a remporté les élections législatives en Allemagne, tandis que le bloc des deux unions chrétienne-démocrate et chrétienne-sociale a obtenu son résultat le plus bas de son histoire. Par ailleurs, l’Alliance des Verts est arrivée à la troisième place.

L’Union démocrate-socialiste a obtenu 25,7% des voix, et les chrétiens-démocrates et sociaux-chrétiens ont obtenu 24,1%. L’Alliance des Verts s’est classée troisième avec 14,8%, le Parti Libéral-démocrate occupait le quatrième rang avec 11,5%. Quant à l’extrême-droite allemande, représentée par le parti, Alternative pour l’Allemagne, elle occupait la cinquième place avec 10,3%.

Selon ces pourcentages, le bloc des deux unions chrétienne-démocrate et chrétienne-sociale a obtenu des voix de moins de 8,8 % par rapport à 2017, tandis que le résultat du Parti social-démocrate s’est amélioré de 5,2 points de pourcentage, l’Alliance des Verts de 5,7 points de pourcentage, et les libéraux-démocrates de 0,8 point de pourcentage. L’Alternative pour l’Allemagne a perdu 2,3 ​​points de pourcentage.

En ce qui concerne les candidats au poste de chancelier pour succéder à Angela Merkel, il s’agit d’Olaf Schulz du Parti social-démocrate allemand et d’Armin Laschet du bloc des deux unions chrétienne-démocrate et chrétienne-sociale.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA