L’Iran reprend l’enrichissement de l’uranium à 60% dans l’installation nucléaire de « Natanz »

L’Iran a relancé le processus d’enrichissement d’uranium dans l’installation de Natanz quelques jours après l’explosion à l’intérieur de cette dernière, selon l’annonce, aujourd’hui vendredi, du chef de l’Organisation de l’énergie atomique d’Iran, Ali Akbar Salehi, en indiquant que des scientifiques iraniens ont pu obtenir une quantité d’uranium enrichi à 60%.

De son côté, le président du Parlement iranien a dit dans un Tweet sur sa page Twitter officielle: «Je suis fier d’annoncer qu’hier soir précisément à 00h40, des jeunes et pieux scientifiques iraniens ont réussi à obtenir l’uranium enrichi à 60%, en poursuivant : «Félicitations au peuple iranien courageux pour ce succès, la volonté du peuple iranien fait des miracles et déjouera toute conspiration».

Par ailleurs, le président iranien Hassan Rohani a déclaré hier, jeudi : «Nous arrêterons l’enrichissement d’uranium de vingt et soixante pour cent au cas où les sanctions contre l’Iran seraient levées».

Il a ajouté que si Washington revenait à l’accord nucléaire, le taux d’enrichissement de l’uranium de l’Iran ne dépasserait pas 3,67%.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA