Plus de 70 combattants syriens soutenus par la Turquie ont été tués lors des affrontements en Libye

Syrian militiant in libya

Plus de 70 mercenaires syriens envoyés par la Turquie en Libye ont été tués alors qu’ils se battaient pour le gouvernement d’accord national (GNA) près de Tripoli, a rapporté le site Internet Al Masdar, citant l’armée nationale libyenne (LNA) et des sources médicales.

« Le nombre de mercenaires tués qui étaient venus de Syrie a atteint 71″, a déclaré l’armée libyenne.

« Entre 45 et 55 autres personnes ont été blessées et sont dans un état critique. »

Les blessés ont reçu des soins médicaux et ont été conduits dans des hôpitaux et un centre de brûlage accompagnés de médecins turcs et ukrainiens.

L’ANL a souligné que tous les mercenaires syriens ont été tués ou blessés lors d’attaques menées en violation d’un cessez-le-feu et a déclaré que les forces devaient riposter.

À ce jour, quelque 2 900 mercenaires syriens sont venus en Libye et plus de 1 800 autres suivent une formation dans des camps turcs, tandis que le recrutement des forces du GNA bat son plein.

Quelque 64 militants syriens ont fui en Europe peu après leur arrivée en Libye.

La Turquie soutient le GNA contre les forces de l’ANL du général Khalifa Haftar.


Cet article reflète le point de vue de l’auteur, ce n’est pas nécessairement l’opinion de l’Centre de recherche et d’étude Mena.

Toute publication et rédaction sont conservées dans Centre de recherche et d’étude Mena