Séisme … un chef de la mafia dévoile l’implication des responsables de premier rang en Turquie

Le chef de la mafia turque, «Sedat Peker», a explosé un grand scandale après avoir publié une séquence vidéo sur les réseaux sociaux, dans laquelle il a dévoilé l’implication d’un grand nombre de politiciens turcs dans des actes illégaux, des violations et des pratiques illégales.

Peker a également indiqué que les personnalités impliquées dans ces actes sont des personnalités politiques très proches du Parti de la justice et du développement au pouvoir dans le pays, tout en soulignant qu’un nombre élevé d’actes sont illégaux dont les citoyens turcs ignorent et ils n’en ont pas entendu parler.

Il est à rappeler que la vidéo, publiée par le mafieux dimanche soir, est la quatrième du genre, qu’il publie sur son compte sur Twitter, au cours de laquelle il disait qu’il est recherché par les autorités turques pour plusieurs et différentes charges.

Dans le même contexte, Peker a évoqué dans la nouvelle vidéo des personnalités de premier rang du gouvernement, notamment le ministre de l’Intérieur, «Suleyman Soylu» et l’ancien ministre des Finances, «Berat Albayrak», ainsi que des organes et entités proches du gouvernement, dont le «Groupe Pelican».

En outre, « Peker » a accusé l’ancien ministre de l’Intérieur, « Mehmet Agar », d’avoir fait mainmise sur les fonds de l’un des grands hommes d’affaires turcs et de « Milta Bodrum Tourist » qui génère des millions de dollars selon ses propos.

Les autorités turques poursuivent Peker depuis plus d’un an après qu’elles l’accusaient de plusieurs charges dont notamment le crime organisé, la vente et le trafic de drogue, outre le fait de cibler des personnalités académiques et civiles.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA