Sondage : Plus de la moitié des Turcs veulent l’organisation des élections anticipées

Un récent sondage d’opinion a montré que 51,8% des Turcs estiment qu’il y a un besoin urgent d’organiser des élections anticipées à cause de la situation actuelle par laquelle traverse le pays.

Les résultats du sondage effectué par le Centre Aksoy ont montré que « 51,8 % des personnes interrogées ont répondu par « oui » et 33,6 % par « non » à la question (Pensez-vous que le pays a besoin d’élections anticipées urgentes) » ?

Le même sondage a confirmé que « 52% des personnes interrogées pensent que le Parti de la Justice et du Développement au pouvoir gère mal le pays, en particulier son alliance avec le Parti du mouvement nationaliste, tandis que 26,4% soutiennent que la coalition gouverne le pays ».

De son côté, le chef du Parti républicain du peuple, Kemal Kılıçdaroğlu, a prévu précédemment que le président turc Recep Tayyip Erdogan serait contraint d’organiser des élections anticipées, en raison de la situation économique par laquelle traverse le pays.

Le président turc refuse les demandes de l’opposition de d’organiser des « élections anticipées », comme c’était le cas lors des élections de 2018, des élections anticipées qui ont eu lieu à la volonté du Parti de la justice et du développement, le « parti au pouvoir ». Les sondages montrent en fait que le peuple turc ne peut pas attendre 2023 pour organiser des élections présidentielles et législatives, soit dans leurs dates prévues.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA