Soupçons de terrorisme autour de l’Organisation de secours humanitaire !

L’Unité d’études sur l’extrémisme et le terrorisme à l’Observatoire

Les opérations d’audit et d’examen effectuées par les appareils de l’Union européenne se suivent dans le but de dévoiler les foyers d’extrémisme au sein de leurs sociétés, et la relation logistique entre ces foyers et le terrorisme. Le site allemand «Unser-mitteleuropa» a pu révéler que l’Organisation de secours islamique en Allemagne, proche des Frères musulmans, a reçu un montant de 712.000 euros de l’Union européenne.

Selon le site web, la Commission européenne a fait de l’Organisation de secours islamique en Allemagne son partenaire humanitaire pour l’avenir, soit de 2021 à 2027. En effet, elle lui a accordée une aide financière estimée à environ 712.000 euros sous forme d’aides. Cependant, les enquêtes autour des liens entre des organisations actives dans le domaine de l’aide humanitaire ainsi que l’extrémisme et le terrorisme ont confirmé que l’Organisation de secours islamique est étroitement liée aux Frères musulmans en Allemagne.

Et le site allemand « Unser-mitteleuropa » a poursuivi dans son rapport : « Ces aides financières européennes interviennent à un moment où l’Europe fait face à une vague de terrorisme sans précédent, dont le nombre de victimes s’est élevé à environ 300 citoyens français. En effet, le site allemand a contesté le fait que la Commission européenne finance une organisation proche des Frères musulmans, soupçonnée de soutenir le terrorisme ainsi qu’elle fait partie intégrante des réseaux islamistes extrémistes.

Le site allemand a de même affirmé que ce n’est pas la première fois que la Commission européenne finance ce genre d’organisations soupçonnées de terrorisme. A titre d’exemple, elle a financé le Réseau des musulmans européens fondé par Tariq Ramadan appartient d’une façon ou d’une autre aux Frères musulmans. Elle a encore financé le Forum des organisations d’étudiants et de jeunes musulmans et autres. Il s’agit des organisations soupçonnées de soutenir l’extrémisme et la culture de la haine. Et elles s’opposent aux valeurs de la communauté européenne d’une part, et de l’autre part elles sont liées aux Frères musulmans d’une manière ou d’une autre.

Le site allemand a contesté encore une fois dans son rapport le soutien de l’Union européenne pour ces organisations extrémistes, selon ses propos, en interpellant la Commission européenne : Ne serait-il pas le moment pour mettre fin à ce partenariat suspect ? Et d’arrêter d’octroyer des subventions financières qui donnent vie à ces organisations ? Et quand l’Union européenne prendra-t-elle une position ferme par rapport aux Frères musulmans, qui parrainent toutes ces organisations ?

Des médias allemands ont rapporté que des associations appartenant au courant de l’islam politique ont reçu des fonds d’Europe, y compris l’Organisation de secours islamique liée aux Frères musulmans, en recevant environ 712.000 euros de la Commission européenne.

Et l’affaire ne s’est pas limitée à un seul média, car plusieurs médias ont abordé le sujet en contestant le soutien d’organisations soupçonnées de soutenir l’extrémisme et le terrorisme. A titre d’exemple, le journal allemand « Die Welt » a révélé dans un rapport que des associations adoptant l’approche de l’islam politique ont reçu de l’argent de l’Europe.

Dans une déclaration de la chercheuse et écrivaine Florence Bergeaud-Blackler, il ne devrait pas financer les ONG qui ne respectent pas toutes les normes européennes. Le non engagement par les normes et les valeurs européennes rend toute organisation en position de soupçon et suspecte. Elle a poursuivi en soulignant que l’Organisation de secours islamique dit qu’elle est une organisation caritative pour cacher ses véritables objectifs. Des pays de l’Union européenne, comme la France, la Suisse, les Pays-Bas et l’Allemagne, ont admet que l’Organisation de Secours Islamique a des liens depuis longues périodes avec les Frères musulmans.

Cela a été confirmé par le Sénat et le gouvernement fédéral dans la capitale allemande, Berlin. L’Organisation de secours islamique a des liens clairs avec les Frères musulmans, selon le gouvernement fédéral, et que « Essam Haddad », le co-fondateur de l’Organisation de secours islamique et l’ancien directeur de l’Organisation internationale et de la branche au Royaume-Uni, est considéré comme un haut dirigeant des Frères musulmans en Europe.

Grâce à la collecte de dons et d’aides financières, l’Organisation de secours islamique a pu donner aux Frères musulmans un pouvoir supplémentaire, lui permettant de déstabiliser tout pays dans lequel s’installent ou de renverser des gouvernements. C’est ce qu’on peut constater dans les rapports britanniques qui mettent en garde contre le danger de l’expansion des centres des Frères musulmans dans le pays, car ils sont le principal suspect derrière l’intensification des actes terroristes pour atteindre un niveau sans précédent entre les années 2019 et 2020.

En outre, un rapport parlementaire récemment publié, sur la base des rapports préparés par plusieurs agences de sécurité en Allemagne, a révélé la relation des Frères musulmans avec le financement d’organisations terroristes en exploitant l’argent des dons accordés par les contribuables à l’« Organisation de secours islamique » fondée par Hany Al- Banna à Birmingham, Royaume-Uni.

On se pose en effet la question encore une fois : Les institutions européennes prennent-elles une position ferme par rapport aux Frères musulmans et leurs organisations qui leur appartiennent d’une façon ou d’une autre, ou bien ces rapports continuent à être abordés seulement dans les médias pour en profiter aujourd’hui l’extrémiste dans ses campagnes électorales ? Reste à savoir ce qui se passerait après.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA