Un affrontement américano-iranien dans le Golfe Persique

La marine américaine a révélé, aujourd’hui, mardi, qu’un affrontement a eu lieu entre ses navires et des navires iraniens dans le Golfe Persique au début du mois en cours.

Selon la marine américaine, un navire appartenant aux Gardiens de la révolution iranienne a coupé la route devant l’USCGC Monomoy, provoquant l’arrêt soudain du navire des garde-côtes et la sortie de fumée de son moteur le 2 avril. Les Gardiens ont fait la même chose avec un autre navire de la Garde côtière, l’USCGC Wrangell, selon Rebecca Rebarich, porte-parole de la Cinquième flotte de la marine américaine au Moyen-Orient.

Ribarich a expliqué que «les équipages des deux navires américains ont émis plusieurs avertissements via la radio VHF marine, suivis du déclenchement de l’avertisseur sonore du navire 5 fois. Bien que le navire iranien« Harth 55 » ait répondu aux demandes de la radio, il a poursuivi ses manœuvres dangereuses.

Près de trois heures après que les États-Unis ont émis l’avertissement et effectué des manœuvres défensives, les navires iraniens se sont éloignés des navires américains en leur ouvrant la voie.

La responsable américaine a ajouté que cet affrontement représente le premier incident « dangereux et non professionnel » pour les Iraniens depuis le 15 avril 2020. Néanmoins, elle a confirmé que l’Iran avait réduit considérablement de tels incidents en 2018 et 2019.

Tous les droits de publication et les droits d’auteur sont réservés au centre d’études et des recherches MENA